Aracaju 2017

La Fédération Brésilienne des Professeurs de Français et l'Association des Professeurs de Français de l’Etat de Sergipe organisent le XXIème Congrès brésilien des professeurs de français à Aracaju (Sergipe).

Le thème de ce congrès sera

FRANÇAIS, LANGUE DE LA MODERNITE :

une voie vers des cultures et des savoirs multiples

 

Il n’est jamais fondé d’attacher une notion, un concept, une valeur à une langue donnée. Mais la mise en relation du français comme langue, littérature et culture avec la « modernité » va faire surgir une propriété commune : l’inscription dans l’histoire, la conscience du nouveau et de l’ancien, le déjà-là et l’invention. Oui, les études françaises en France, dans la francophonie et dans le monde, ont l’habitude de faire référence aux « classiques » et aux « modernes », aux traits de la « modernité » mis en avant par Baudelaire et les avant-gardes esthétiques, au contemporain et à la post-modernité comme philosophie. Mais la francophonie et la francophilie, celle des professeurs de français au Brésil et ailleurs, ont aussi à combler une attente, celle que le monde moderne affiche : économie, commerce, numérique. Et ce à travers la concurrence des langues dans la mondialisation. Il n’y a pas d’antagonisme a priori entre ces différentes facettes de la modernité. Le Congrès sera l’occasion d’y réfléchir dans le contexte brésilien.

L’enseignement du français au Brésil a connu et connaît de différents moments à l’école secondaire, dans les universités et dans des établissements privés et publics. Une évaluation et des propositions de nouvelles politiques et de nouvelles dynamiques adaptées aux circonstances des contextes locaux, régionaux et nationaux sont attendues. La réunion des acteurs principaux du processus d’enseignement et apprentissage du français est indispensable afin de pouvoir faire une réflexion sur des sujets concernant l’enseignement de la langue de Molière, de fixer une feuille de route et de continuer à développer des stratégies politiques et didactiques pour enseigner la langue et ses cultures dans l’avenir.

Dans cette perspective nous vous proposons 4 axes thématiques avec 4 sous-axes.