Le monde en français

Fédération Internationale des professeurs de français
Connexion utilisateur
Publicité

Les Centres de FLE

Agenda
L M M J V S D
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
Lettre d'information

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!

Syndiquer le contenu

Dissertation sur la représentation théâtrale

4 réponses [Dernière contribution]
Zeph
Offline
A rejoint: 17 févr. 2012

Bonjour !

Voici ma dissertation sur la représentation théâtrale. Pourriez-vous svp me donner une note approximative sur 16.

Le théâtre, avec la poésie et le roman, est l’un des genres littéraires les plus convoités. Il naît en Grèce dans l’Antiquité. Le théâtre vient du latin « theatrum » qui signifie « ce qui doit être vu ». En effet, le théâtre est par nature un spectacle. Ce n’est qu’à la Renaissance qu’apparait le texte théâtral, le livre. Ce dernier étant actuellement très utilisé, il est alors légitime de se demander si la représentation théâtrale reste indispensable pour apprécier et comprendre une pièce.
Dans un premier temps, nous verrons que la lecture du texte laisse imaginer la représentation. Par la suite, nous montrerons l’importance de la représentation. Enfin, nous tenterons d’associer le texte et la représentation. En effet ces deux derniers n’ont pas à être confrontés. Ils sont au contraire complémentaires.

Il est vrai que la lecture du texte laisse imaginer la représentation. N’y-a-t-il rien de mieux qu’un tel plaisir en chambre ? Lire une pièce c’est savourer petit à petit une histoire contrairement à la représentation qui, elle, apporte « un concentré ». Vous êtes assis, tout se passe en direct. Il est aussi important de pouvoir relire un passage si vous ne l’avez pas bien compris. De plus, lire la pièce c’est avoir sa propre vision de l’histoire. En effet, vous serez votre propre metteur en scène. L’histoire se « modifie » donc d’une personne à une autre. Enfin, le livre est un objet pratique puisqu’il est transportable. Il coute également beaucoup moins cher qu’une place de théâtre. L’avantage du livre c’est que tout le monde peut le lire. Cependant, lire n’est pas voir.

La représentation théâtrale détient une place primordial au théâtre. Jadis, les représentations se jouaient dans (puis devant) l’Eglise ( scène d’Evangélisation…). Par la suite naquit la représentation profane. La représentation a donc une histoire indéniable. La Comedia Dell Arte, d’origine italienne, se jouait sur l’improvisation. Le théâtre est donc naît par et pour la représentation. Ionesco dit : « Je ne fais pas de littérature, je fais une chose différente, je fais du théâtre ». Ceci était une manière de valoriser le théâtre (le placer au dessus de la littérature) mais aussi de montrer que lorsqu’un écrivain rédige une pièce, il l’imagine, il la pense, c’est pour la jouer. C’est pour cela que Jean Baptiste Poquelin dit Molière monta une troupe de théâtre.
La représentation théâtrale, selon le metteur en scène, présente une vision de l’histoire différente. Par exemple, pour Dom Juan de Molière, certain metteurs en scène insisteront sur l’aspect comique, d’autres sur le tragique.
De plus, voir la pièce apporte des plus. La parole définit le personnage. Le monologue permet au personnage d’exprimer ses sentiments, pensées les plus intimes. Par exemple, à la scène 4 de l’acte III, dans Ruy Blas de Victor Hugo, le personnage éponyme dévoile son amour pour la reine. Aussi, nous pouvons voir les personnages muets comme Willie dans Oh ! les beaux jours de Beckett. Le dialogue permet également de définir le personnage et plus particulièrement lors d’un affrontement avec autrui. Par exemple, dans Roméo et Juliette de Shakespear, Roméo se bat et tue Tybalt. Il permet aussi parfois de libérer inconsciemment un secret : Chimène avoue à Rodrigue, celui qui a tué son père, qu’elle l’aime dans le Cid de Corneille.
Artaud prône le spectacle théâtral comme un art total. On y voit les costumes qui peuvent nous apporter des informations. Dans Dom Juan de Molière, à l’approche des frères d’Elvire, Sganarelle se déguise en médecin et Dom Juan en habit de paysan. Il y sans oublier le décor, la musique. Dans Caligula d’Albert Camus le personnage éponyme, à la scène 4 de l’acte IV, fait son entrée en jupe sur une musique aigue. Enfin, il y a les accessoires : Dans En attendant Godot de Beckett, Lucky est traité comme un moins que rien. Ceci est exprimé par la corde autour de son cou. Les comédiens, être de chair et de sang, sont souvent des acteurs dont on admire les gestes de bravour : Cyrano est resté fier jusqu’à la mort ; Rodrigue a combattu toute une armée (honneur ou amour ?). Devant nos yeux sont mis en scène des personnages admirables. Seulement, on sait que cela est loin de la réalité concrète. Les auteurs peaufinent leurs textes, les acteurs laissent transparaitre des signes d’humanité : rougeur, sueur. On n’oublie pas que l’on est au théâtre. Seulement, les spectateurs prennent plaisir à aller au théâtre pour se divertir et s’instruire. De plus, seul le théâtre réussit accomplir l’effet catharsis avec sa représentation et son texte.

Le texte et la représentation sont complémentaires. Lire avant de voir permet de bien comprendre l’histoire. En effet, s’il y a des références historiques (antiques..), il est préférable de préparer le texte. Par exemple : qui est Néron ? Qui est Œdipe ? Je conseillerai cela pour des livres comme Antigone de Sophocle.
Lire après voir permettrait de voir éventuellement l’histoire différemment, de confronter sa vision à celle du metteur en scène de la pièce.

La représentation et le texte sont donc tous deux indispensables pour apprécier et comprendre une pièce. Voltaire dit : « Le théâtre est le premier et le dernier des métiers. » Cela signifie que tout est théâtre. On pourrait donc admettre également que la vie en société est importante à la compréhension de la pièce. Molière disait que le théâtre servait à corriger les vices des hommes. Or un homme heureux loin de tout, un enfant de quatre ans comprendraient-ils des pièces telles que Le bourgeois gentilhomme de Molière ou encore Le Roi se meurt de Ionesco ?

louiz
Offline
A rejoint: 12 Mai 2011
avis

bonjour,

c'est une bonne réflexion, je vous en félicite.

Lili
Offline
A rejoint: 27 oct. 2011
Avis

Merci pour cette contribution !

MULOMBA TSHIMANGA
Offline
A rejoint: 14 juin 2011
Dissertation sur la représentation théâtrale

J'ai bien apprécié votre courage d'exposer votre contribution sur la dissertation littéraire. Toutefois, je note que le sujet de réflexion lui-même n'a pas été repris. D'où l'absence de la consigne qui donnerait un éclairage sur la tâche réellement demandée.

Il convient de signaler que dans le développement d'un sujet de dissertation plusieurs possibilités sont envisageables, on peut: expliquer, commenter, discuter, développer, donner un point de vue. Toutes ces possibilités sont repérables à partir d'une consigne claire et nette.

ASSIA LAFONTAINE
Offline
A rejoint: 15 nov. 2012
le sujet choisi est très

le sujet choisi est très intéressant je vois